Poisson_Coffre_d'Islande_très_amical_en
un film Fathom pictures

SAINTE-HELENE

bastion de la biodiversité

Logo GoFundMe.png
DJI_0562_edited.jpg
 
 

Où est Sainte-Hélène ?

En plein milieu de l'Atlantique Sud, surgie des profondeurs des océans, un confetti de terre libre de tout continent offre une fenêtre inestimable sur les richesses passées de notre planète.

A 1900 km de l'Angola et à 3500 km du Brésil, l'île volcanique de Sainte-Hélène est une des îles les plus isolées du monde, et fut accessoirement le dernier lieu de résidence forcée de Napoléon. 

Ce joyau de basalte est unique non seulement par son isolement extrême, mais également par la diversité de sa flore et de sa faune que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. L'île singulière brille par sa multitude de micro-écosystèmes allant de la forêt subtropicale aux venteuses plaines désertiques, en passant par de riches sanctuaires marins, chacun abritant ses propres espèces endémiques.

 

Pourquoi Sainte-Hélène ?

La découverte de Saint-Hélène au début du XVIe siècle et l’introduction d’espèces domestiques rompirent l’équilibre fragile de l’île, et mirent en danger nombre de ses habitants exotiques, parfois même jusqu’à l’extinction. Le rôle central de l’île dans l’expansion de l’Empire européen signifiait que plusieurs siècles passèrent avant que les puissances coloniales ne soient prêtes à y relâcher leur emprise. Dès lors, la précieuse terre perdue dans l’Atlantique devint bien différente du premier paradis découvert par les portugais. 

Mais aujourd'hui Sainte-Hélène véhicule un message d'espoir en matière de protection de l'environnement. Malgré ses pertes, l'île accueille encore plus de 500 espèces endémiques, et elle dépasse les légendaires îles Galápagos en terme de biodiversité par hectare. La mer qui l'entoure, riche en nutriments, est remplie de nuages ​​argentés de poissons-papillons, et les dauphins à bec étroit percent la surface pour surfer l'écume. Dans le bleu électrique, Les colossaux requins baleines se rassemblent en nombre, engloutissant des tonnes de plancton sous les nuées d'oiseaux marins. Dans les terres, de simples marguerites ont profité de l'isolement de l'île pour se muer en arbres majestueux coiffés de nuages. Et c'est au cœur de cette forêt, le long des frondes d’une fougère en voie de disparition, que vit l'insecte le plus rare au monde : le cloporte jaune à épines, dont la carapace fluorescente trahit la présence aux yeux du chercheur aguerri. Sans nul doute, la singulière île de Sainte-Hélène offre la chance de côtoyer l'exceptionnel, à la fois sublime et délicat.

Aujourd’hui bien consciente des richesses exceptionnelles de son île, la communauté de Sainte-Hélène s’unit pour la préservation de son patrimoine naturel. Protégeant terres et mers, elle se bat activement contre l’extinction d’espèces menacées et c’est de manière régulière que de nouvelles espèces y sont découvertes. Les efforts remarquables et le dévouement à la fois du peuple et de son gouvernement leur ont permis de réaliser ce que beaucoup auraient jugé impossible; Et ils pourraient servir de modèle d’espoir à tous ceux qui luttent pour la préservation de notre planète.

 

 

Pourquoi faire un film ?

L’histoire de Sainte-Hélène est intimement tissée dans l’Histoire occidentale. Depuis sa découverte au début du XVIe siècle, on peut trouver des traces de l'influence de cette île modeste dans de nombreux événements historiques majeurs. Elle a accueilli, de gré ou de force, certains des personnages les plus remarquables d'Europe, de Fernão Lopes à Napoléon Bonaparte, de Charles Darwin à Jacques Cousteau. Il est même admis qu’elle a inspiré l’une des dernières pièces de Shakespeare, et peut-être sa plus inhabituelle, La Tempête, qui traite des thèmes de la colonisation et des relations entre l’homme et la nature. 


À travers ce documentaire, nous allons explorer à nouveau la relation entre l'homme et la nature sur l’île, à travers le regard de ses habitants non-humains, souvent oubliés ou ignorés. En s’intéressant à des projets de recherche et de conservation clés et en illustrant certaines des espèces les plus inhabituelles et emblématiques, nous souhaitons montrer que le spectaculaire se trouve non seulement chez les grandes espèces charismatiques avec qui nous partageons notre planète, mais aussi chez des créatures qui ne sont pas plus grosses qu'un grain de riz, et des plantes qui étaient en vie bien avant la naissance de Napoléon.


L’approche holistique et coopérative des habitants pour la préservation de la faune de Sainte-Hélène et leur fierté non dissimulée pour leurs espèces endémiques sont à la base du succès de la conservation de l’île. Nous pensons que leurs efforts valent la peine d’être entendus et nous nous efforcerons de communiquer l’espoir et la détermination de ce peuple afin que ce bastion de la biodiversité serve d’exemple pour les générations à venir. 

Exploration de Egg Island et monitoring
 

Comment faire partie de l'aventure ?

Sainte-Hélène: Un Bastion de la Biodiversité est une production indépendante visant à diffuser un message crucial en matière de préservation de l'environnement, basée sur la coopération du peuple et du gouvernement. Nous avons l'ambition de montrer que ce qui est fait aujourd'hui à Sainte-Hélène pour la protection de sa faune et de sa flore pourrait servir de modèle et de source d'inspiration pour tous ceux qui se battent pour la protection de notre planète et de ses habitants.

Pour nous aider à réaliser cet ambitieux objectif, nous avons besoin de partenaires qui partagent nos valeurs et qui veulent agir pour l'environnement. Entreprises ou particuliers, vous avez tous une chance de participer à l'aventure et de parrainer ce projet unique.

Afin de bénéficier des meilleures conditions, le tournage commencera début 2020 et le documentaire sera ensuite présenté publiquement dans l'été 2020.

 

Si vous êtes souhaitez nous aider à réaliser ce projet et à partager ce message d'espoir vous pouvez cliquer sur un des liens ci-dessous :

Nos Partenaires

Northfield logo white.png
Shearwater_fullcolor_logo_slogan_white t
Peak Design logo black.png
ST HELENA LOGO NO BACKGROUND.png
Big Blue logo black.png

Contactez-nous pour toutes informations supplémentaires

SAINTE-HELENE

bastion de la biodiversité

© 2019 by Rémi Demarthon & Alexandra Childs

Diana's Peak